Skip to content
visubonnesmissions@2x
16 min de lecture

Comment trouver des missions Freelance qui me correspondent ?

Savez-vous que la prospection est la première difficulté des indépendants, qu’ils soient juniors ou même plus expérimentés dans leur activité ? Vous n’êtes pas seul face à cet enjeu majeur mais se créer une bonne routine vous permettra de simplifier cette étape assez naturellement. De fait, il ne faut pas oublier que la recherche de missions exige une régularité et une organisation impeccables. Votre prospection n’en sera que plus efficace et vous acquerrez des automatismes qui vous feront gagner en temps et en énergie. Voici les conseils de Beager pour trouver des missions freelance qui vous correspondent vraiment.

 

Définir son projet

Avant de lancer votre recherche, il est nécessaire de faire le point sur votre situation, vos objectifs et votre ambition pour les mois à venir. Ce faisant, vous allez cadrer votre projet et vous concentrer sur les missions qui ont le plus de chance de vous accomplir.

Identifier les entreprises cibles

Tout d’abord, vous devez vous concentrer sur votre cible idéale. En effet, il est inutile de définir votre offre sans avoir identifié les entreprises auprès desquelles vous souhaitez prospecter. Votre expertise doit répondre à leurs problématiques et ce, de façon concrète. Pour cela, voici quelques questions à se poser :

  • Quelles sont les valeurs que vous recherchez et qui vous inspirent chez vos prospects ?
  • Quel rôle visez-vous au sein de l’entreprise ? Est-ce une position d’accompagnant, d’opérationnel ou bien de manager ? Quels seraient vos périmètres, vos responsabilités ?
  • Quelle est la taille d’entreprise idéale ? À-t-elle les moyens de s’offrir vos services ?
  • Quel serait le principal domaine d’activité de votre client ? Quelle serait la culture d’entreprise qui pourrait le mieux résonner avec vos valeurs, vous permettre de vous épanouir et d’être performant dans votre mission ?
  • En fonction de sa localisation, quel temps de présence sur site pourrez-vous offrir à l’entreprise ?

Cette liste n’est pas exhaustive mais vous permettra sans doute d’identifier quelques points essentiels dans votre prospection. Une fois que vous y aurez répondus, il vous sera plus simple d’identifier des entreprises cibles. Vous avez sans doute déjà quelques pistes en tête alors n’hésitez pas à orienter votre recherche sur des entreprises similaires.

Définir votre offre

Au lancement de votre activité, vous devez bien entendu définir votre offre. Mais en réalité, celle-ci vit et doit s’ajuster très régulièrement, en fonction du développement de votre expertise et des évolutions du marché.

De la même façon, vous pouvez structurer votre offre à l’aide des questions suivantes :

  • Quels sont les secteurs d’activité dans lesquels je souhaite mettre à profit mes compétences ?
  • Quelles sont les prestations dans lesquelles vous excellez ? Lesquelles souhaitez-vous proposer en priorité ? Envisagez-vous de développer votre champ d’expertise ?
  • Vous positionnez-vous dans un marché de niche ou faites-vous face à une forte concurrence ?
  • Quel tarif envisagez-vous ? Préférez-vous facturer sous forme de TJM ou de livrable ? Pouvez-vous adapter votre tarif selon le profil de l’entreprise ou des secteurs d’activité ?
  • Quel typologie de mission vous convient le mieux : mission longue ou courte ? Comment imaginez-vous votre activité dans six mois ?

En résumé, votre offre doit être cohérente avec le marché, différenciante et apporter une solution à un besoin concret pour vous construire un positionnement clair.

Être proactif dans sa recherche

Communiquer auprès de vos prospects chauds

La prospection n’a, en règle générale, pas de méthodologie unique et doit s’adapter pour chaque métier. En revanche, il existe une étape sur laquelle il est plus que recommandé de ne pas faire l’impasse : vérifier que votre réseau proche n’ait pas déjà besoin de vos services. En effet, vous gagnerez du temps à échanger, dans un premier temps, avec vos proches ainsi que vos anciens collègues, clients et professeurs. Parmi eux, se trouve peut-être déjà un potentiel client.

Un indépendant économise toujours du temps dans sa prospection grâce au bouche à oreille. Parler de votre situation autour de vous est une bonne façon de prospecter indirectement et d’identifier les potentiels besoins qui vous entourent. C’est aussi de cette façon que vos anciens clients et les professionnels qui vous ont fait confiance pourront vous recommander auprès de leur réseau.

Se rendre visible sur les réseaux professionnels

Cette pratique se démocratise de plus en plus et on voit davantage de freelances prendre la parole sur les réseaux sociaux pour partager leurs expériences à leur communauté. LinkedIn a notamment un très fort potentiel pour les indépendants qui souhaitent gagner en visibilité. De nombreux consultants partagent ainsi des cas clients, répondent à des problématiques concrètes et bâtissent leur réputation d’expert.

Mais d’autres réseaux existent et gagneraient à être davantage exploités par les professionnels comme les forums (ex: Quora) ou même YouTube qui valorise les contenus plus techniques.

Se faire accompagner par des experts

Faire appel à des experts du recrutement est idéal pour mieux définir vos objectifs et identifier les clients qui vont véritablement correspondre à votre projet. Cette piste à l’avantage de valoriser vos compétences et vos soft skills auprès de clients potentiellement inaccessibles. En sollicitant l’aide d’un tiers dans votre prospection, vous gagnerez du temps pour vous concentrer sur l’exercice de votre activité.

Il existe d’autre part des plateformes de freelance qui peuvent être un bon moyen de trouver sa prochaine mission. En revanche, elles ne sont pas toujours adaptées à votre spécialisation ou domaine d’expertise. Il est donc nécessaire de bien identifier celles qui vous valoriseront le mieux auprès de vos clients potentiels.

Adopter une posture d’expert

Se vendre versus se faire acheter

Votre état d’esprit va nettement déterminer l’orientation de votre recherche et la rapidité à laquelle vous trouverez une mission. En effet, votre posture a une importance capitale lors de vos échanges avec vos prospects. En ayant défini votre projet et vos points différenciants, vous avez certainement construit un positionnement qui vous donne un avantage par rapport à vos concurrents. Vous serez alors en position de force pour proposer vos services auprès d’entreprises en demande de votre expertise spécifique.

Ainsi, vous n’avez plus besoin de vous vendre mais au contraire vous devez convaincre les entreprises que votre accompagnement est indispensable. Pour vous rapprocher de ce mindset, il est tout à fait possible de suivre des coachings pour apprendre à vous positionner comme un expert qu’il faut intégrer dans son équipe. Ces formations sont parfois l’occasion de tester votre approche au contact d’autres indépendants qui ont les mêmes problématiques.

Construire un positionnement TOP 5

Enfin, pour vous assurer un flux d’activité constant, vous devez proposer une offre qui est particulièrement recherchée auprès de votre cible. En exploitant votre potentiel et votre zone de génie, vous pourrez vous positionner comme un expert rare sur le marché.

Pour cela, vous devez porter une attention particulière à ces trois points :

  • forger votre réputation grâce à votre personnalité (ex : votre grande sensibilité ou encore votre franchise en toute circonstance)
  • processer votre méthode de travail pour qu’elle soit claire et fluide pour vos clients
  • développer et affiner votre expertise de niche

En suivant ces trois points, vous vous démarquerez de vos concurrents. Plus vous développerez votre unicité, plus vos clients apprécieront de collaborer avec vous pour votre expertise et pour ce que vous êtes.

Trouver des missions qui vous correspondent peut s’avérer plus délicat parce que cela exige une introspection préalable. Vous aurez notamment besoin de définir vos objectifs pour comprendre quel type de mission vous plairait réellement. Ce n’est qu’après cette première étape que vous pourrez lancer votre prospection. N’hésitez pas à vous approprier ces conseils pour ajuster votre positionnement et votre recherche : il n’y a pas de recette miracle, à vous de trouver celle qui fonctionnera pour vous !

avatar
Community & Content Manager chez Beager

Commentaire